Stratégie Technologie Web : Etude de cas avec le site EvaClara.com

"Combien ça coûte pour me faire mon site ?"

Lorsqu'Eva nous a contacté, elle avait besoin d'une structure, d'un site Web pour mieux structurer ses activités et les rendre plus visibles.

"Cette Année j'ai besoin de structure !

Pour une meilleure visibilité !

Peut être d'un blog aussi et de mettre en avant mes activités !

Je ne peux pas être " bien vu " si je n'ai pas d'outils !"

Comme beaucoup d'entrepreneurs et d'entreprises, elle ne connaissait pas vraiment les composants d'un site web, son organisation, son coût et tout le travail de fond qu'il faut pour qu'un site soit réellement profitable.

Et comme beaucoup d'entrepreneurs, Eva avait aussi subi des échecs de sites qu'elle payait sans vraiment les utiliser car difficile à mettre à jour. Le dernier site en date est cette capture.

Notre but ici n'est pas de critiquer le travail des autres, mais simplement répondre au réel besoin réel et spécifique de l'entrepreneur.

Il est à souligner qu'Eva n'avait jamais collaboré sur ce site, c'est donc une sorte de clé sur porte dans le domaine du bien-être et soins qui lui a été mis entre les mains.

 

 

Une des premières questions était de savoir combien cela coûte un site Web ?

Plusieurs critères rentrent dans le calcul dont le type de site souhaité.

Nous donnons plus de détails dans ce billet sur la stratégie Technologie Web : Combien cela coûte un site Web.

Un site Web coûte le fait qu'il est unique et qu'il est construit sur mesure pour son propriétaire éventuellement utilisateur. 

 

 

Où est la stratégie pour le site d'Eva ?

Comme tout bon projet, il faut se poser des questions de base : 

 

Dans cet article, nous décrivons la comparaison d'un site Web comme la construction d'une maison, nous vous invitons à lire cet article afin de mieux comprendre la suite.

A travers les questions qui peuvent vous paraître anodines nous pouvons cerner les besoins de nos clients, ici d'Eva.

Cela a permis également de déterminer la tâche qui lui revenait une fois le site fait, voire même pendant la réalisation du site.

Estimer exactement combien de temps et de budget à consacrer à ce travail. Un forfait ? Un travail horaire ?

Souvent les entrepreneurs pensent qu'ils vont confier la tâche de construire un site puis ils le verront une fois terminé, mais nous ne fonctionnons absolument pas ainsi.

Votre site c'est avant tout vous qui l'utilisez, et donc comme une maison, il doit coller à votre peau ou à votre business. C'est vous avant tout qui le construisez.

Nous allons par quelques réponses à ces questions, vous montrer comment la stratégie s'est mise en route pour construire le site Web d'Eva.

 

 

Who : Qui ?

Il faut se rendre compte que nous sommes sur un terrain avec deux interlocuteurs qui ne sont pas du tout dans la même vision des choses. Le client voit le magnifique visuel de son site, le prestataire voit la partie technique à réaliser pour que le client puisse percevoir son site rêvé. Il faut donc trouver un moyen d'accorder les violons pour être sur la même longueur d'ondes et arriver à trouver un point d'équilibre dans la communication.

Eva donc le client :

  • Eva détenait toute l'information pour créer son site, elle est donc la personne la mieux placer pour les communiquer durant la capture des besoins
  • Le client bien sûr dispose du contenu, qu'il doit structurer ou rassembler toutes les informations et données à sa disposition 
  • Le client a été et reste disponible pour répondre à nos questions, car il s'agit d'un travail d'itération et qui continue à se construire le long de l'existence de ce site.

Nous : Prestataires :

  • Guider pour répondre à ces questions et aller rechercher dans le client toute l'information détaillée permettant de répondre réellement à son besoin
  • Rester encore plus à l'écoute pour comprendre et traduire ces besoins à une structure technique qui doit correspondre à ce que demande le client.
  • Apporter notre expertise technologique et la stratégie de communication et être capable d'emettre un avis sur ce que exprime le client mais sans pour autant imposer notre façon de faire. 
  • Il faut arriver à un point où le prestataire parle le même langage que le client car il s'est imprégné du service qu'il propose.

Le consommateur :

  • Qui viser ?
  • Des groupes ou individus ?
  • Des professionnels du domaine ou d'autres ?
  • Ou faire des offres différentes pour ces différents groupes ?
  •  

 

 

What : Quoi ?

  • Eva est retournée dans ses archives sortir toutes ces informations. Cela va des photos aux autres écrits et documents envoyés par email auparavant.
  • Avant de déterminer l'offre, Eva a commencé déjà par refaire son CV, Qui suis-je avant de vous offrir des services ?
  • Ensuite déterminer l'offre, voir ce qu'il faut mettre en avant. Les formations ? Les soins ?
  • Puis trouver le langage adéquat pour présenter l'offre : faut-il-il utiliser les mots techniques chinois de médecine douce ? Faut-il utiliser les termes actuels de coaching et bien-être santé professionnel ? Le but étant bien sûr de trouver un langage rassurant, professionnel et non racoleur ou charlatan, ...
  • Trouver un langage signifie aussi préparer ce qu'on appelle le référencement naturel, penser déjà à l'image qui sera véhiculée à travers le Web.
  • Les goûts et les couleurs on en discute pas ... pas si faux car Eva savait aussi l'ambiance qu'elle voudrait pour son site, comme son ambiance du quotidien professionnel.

 

 

Where : Où ?

  • Il a fallu restructurer l'information et voir ce qui doit aller sur le site, ce qu'il faut envoyer chez l'imprimeur et minimiser les envois par email.
  • Structurer l'information c'est aussi sortir l'essentiel du global, par exemple penser des brochures de façon générique ou général et durable, sortir de la brochure toute information rapidement variable comme les dates et les prix. En effet à chaque manifestation Eva allait chez son imprimeur pour les brochures : changement de lieu, de prix, de date, ...
  • Nous disons cela car automatiser ses services a un coût, autant ne pas ajouter au prix de la plateforme de gestion, d'autres coûts de gestion manuelle, il faut basculer les habitudes et à la longue faire des économies de communication.
  • Structurer le formulaire de communication, d'inscription aux formations à la place d'envoyer un formulaire pdf.
  • Où donner des prestations ? Au cabinet ? Ailleurs ?
  • Accès publique donc gratuit au site mais pourquoi pas aussi un accès privé payant selon le type de contenu.
  • Puis ce site doit être utilisable sur différents appareils et Eva testait beaucoup sur tablette alors que nous testons sur différents ordinateurs et sous différents navigateurs Web.

...

When : Quand ?

  • Ah ces informaticiens et les timings ! Une chose très difficile est en fait estimer le temps qu'il faut pour réaliser et terminer un projet. Qui dit le temps dit le budget aussi. Enfin ici il faut bien sûr distinguer le temps de réalisation et le timing ou deadline de clôture du site.
  • Pour le site d'Eva, le menu aussi simple que ça a pris un temps fou car il y avait un moment des conflits d'outils utilisés mais il faut parfois du temps pour repérer ça. Quel informaticien aussi bon soit-il dira qu'il n'a jamais passé une nuit blanche à s'arracher les cheveux pour un point virgule oublié quelque part!
  • Il ne faut jamais démarrer un projet à la va vite mais prévoir du temps suffisant en cas de force majeure.
  • Le temps c'est aussi celui du client, qu'elle est sa disponibilité et finalement la disponibilité mutuelle pour avancer ?
  • Avec Eva, nous avons même passé des nuits blanches car nous souhaiterions sortir le site avec le nouvel an. Pendant que je finalisais les structures, Eva travaillait les contenus. Et rien ne vaut ce moment magique de connexion autour d'un travail.
  • Bref dans le temps calculé pour le projet, il faut ajouter des imprévus et se donner l'aisance de prendre du recul pour mieux structurer et tester.
  • En parlant des tests, ils sont font au quotidien avec nos clients car ils peuvent suivre le projet dès le démarrage à la réalisation final sur nos serveurs.
  • Il faut aussi se fixer une date limite pour ne pas trouver toutes les excuses pour ne pas lancer le produit.
  • Au sujet de la modularité, il faut pouvoir planifier ce qui est rapidement utile et utilisable et continuer à construire la suite. Ce qui est le cas pour ce site qui n'est pas encore terminé.

 

 

Why : Pourquoi ?

La demande d'Eva était clair, elle voulait :

  • La visibilité pour ses activités
  • Restructurer ses idées en se donnant un outil
  • Soigner son image de marque
  • Joindre plus de clients et elle même pensé le site pour qu'il soit multilingue (module à suivre)
  • Partager plus ses compétences par tous les outils, images, vidéos, articles de blogs
  • Tenir un calendrier d'événements
  • Les tous premiers metrics sont surtout liés au coût des brochures, au temps gagné à ne pas réécrire la même chose aux clients grâce au site dont on communique simplement le lien.
  • ...

 

 

Le site Web toujours comme une maison

Que l'on possède le plus beau site du monde, ou la plus belle maison, les bijoux de famille doivent être entretenus au risque de tomber à l'abandon.

De même si on ne stimule pas les visiteurs vers son site par différentes techniques (nous y reviendrons), les statistiques de visites tombent aussi.

Un site est vivant, un site est dynamique, il faut donc dégager le temps pour s'en occuper.

 

Maintenance et évolution d'un site et des liens clients

Pour terminer, un site Web prend du temps et de l'énergie dans sa construction, il faut pouvoir garder les liens pendant le travail, résister aux différents énervements mutuels. En effet dans notre conception de collaboration, une fois le site terminé, il a encore besoin de nous pour le lancement, la promotion voire la maintenance technique.

Cliquez sur cette image pour voir quelques photos de l'ambiance de travail.

Et pour mieux comprendre et traduire les besoins de nos clients, nous nous devons d'être sur son terrain d'action.

Une étude de cas plus détaillée suivra, n'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

 

 

Lire aussi :

La stratégie de présence Web et le rôle d'un CMS comme Drupal.

 

 

Contactez-nous si vous avez la moindre question, nous sommes à votre écoute

Création & Hébergement Web de  vos sites, blogs, email et domaines.

 

 

+32 2 8886720

<Email@PACTech>

Carte | Business

© Tech 

 

 

 

 

 

 

 

Galerie image AVANT / APRES ci-dessous.

PACTech Informatique: 
Mots clés contenus dans cet article: 
Rubriques de classification de l'article: 

Le Blog ExpertE est une source d'informations technologiques.

NewsLetter pour rester informé des activités

Cliquez sur cette image pour joindre ExpertE :

Contactez-nous si vous avez une question, une proposition, une remarque ... ExpertE est à votre écoute!

Création & Hébergement Web de  vos sites, blogs, email et domaines.

+3228886720

Carte | Business

<Email@PACTech>

© Tech 

"Combien ça coûte pour me faire mon site ?"

Lorsqu'Eva nous a contacté, elle avait besoin d'une structure, d'un site Web pour mieux structurer ses activités et les rendre plus visibles.

"Cette Année j'ai besoin de structure !

Pour une meilleure visibilité !

Peut être d'un blog aussi et de mettre en avant mes activités !

Je ne peux pas être " bien vu " si je n'ai pas d'outils !"

Comme beaucoup d'entrepreneurs et d'entreprises, elle ne connaissait pas vraiment les composants d'un site web, son organisation, son coût et tout le travail de fond qu'il faut pour qu'un site soit réellement profitable.

Et comme beaucoup d'entrepreneurs, Eva avait aussi subi des échecs de sites qu'elle payait sans vraiment les utiliser car difficile à mettre à jour. Le dernier site en date est cette capture.

Notre but ici n'est pas de critiquer le travail des autres, mais simplement répondre au réel besoin réel et spécifique de l'entrepreneur.

Il est à souligner qu'Eva n'avait jamais collaboré sur ce site, c'est donc une sorte de clé sur porte dans le domaine du bien-être et soins qui lui a été mis entre les mains.

 

 

Une des premières questions était de savoir combien cela coûte un site Web ?

Plusieurs critères rentrent dans le calcul dont le type de site souhaité.

Nous donnons plus de détails dans ce billet sur la stratégie Technologie Web : Combien cela coûte un site Web.

Un site Web coûte le fait qu'il est unique et qu'il est construit sur mesure pour son propriétaire éventuellement utilisateur. 

 

 

Où est la stratégie pour le site d'Eva ?

Comme tout bon projet, il faut se poser des questions de base : 

 

Dans cet article, nous décrivons la comparaison d'un site Web comme la construction d'une maison, nous vous invitons à lire cet article afin de mieux comprendre la suite.

A travers les questions qui peuvent vous paraître anodines nous pouvons cerner les besoins de nos clients, ici d'Eva.

Cela a permis également de déterminer la tâche qui lui revenait une fois le site fait, voire même pendant la réalisation du site.

Estimer exactement combien de temps et de budget à consacrer à ce travail. Un forfait ? Un travail horaire ?

Souvent les entrepreneurs pensent qu'ils vont confier la tâche de construire un site puis ils le verront une fois terminé, mais nous ne fonctionnons absolument pas ainsi.

Votre site c'est avant tout vous qui l'utilisez, et donc comme une maison, il doit coller à votre peau ou à votre business. C'est vous avant tout qui le construisez.

Nous allons par quelques réponses à ces questions, vous montrer comment la stratégie s'est mise en route pour construire le site Web d'Eva.

 

 

Who : Qui ?

Il faut se rendre compte que nous sommes sur un terrain avec deux interlocuteurs qui ne sont pas du tout dans la même vision des choses. Le client voit le magnifique visuel de son site, le prestataire voit la partie technique à réaliser pour que le client puisse percevoir son site rêvé. Il faut donc trouver un moyen d'accorder les violons pour être sur la même longueur d'ondes et arriver à trouver un point d'équilibre dans la communication.

Eva donc le client :

  • Eva détenait toute l'information pour créer son site, elle est donc la personne la mieux placer pour les communiquer durant la capture des besoins
  • Le client bien sûr dispose du contenu, qu'il doit structurer ou rassembler toutes les informations et données à sa disposition 
  • Le client a été et reste disponible pour répondre à nos questions, car il s'agit d'un travail d'itération et qui continue à se construire le long de l'existence de ce site.

Nous : Prestataires :

  • Guider pour répondre à ces questions et aller rechercher dans le client toute l'information détaillée permettant de répondre réellement à son besoin
  • Rester encore plus à l'écoute pour comprendre et traduire ces besoins à une structure technique qui doit correspondre à ce que demande le client.
  • Apporter notre expertise technologique et la stratégie de communication et être capable d'emettre un avis sur ce que exprime le client mais sans pour autant imposer notre façon de faire. 
  • Il faut arriver à un point où le prestataire parle le même langage que le client car il s'est imprégné du service qu'il propose.

Le consommateur :

  • Qui viser ?
  • Des groupes ou individus ?
  • Des professionnels du domaine ou d'autres ?
  • Ou faire des offres différentes pour ces différents groupes ?
  •  

 

 

What : Quoi ?

  • Eva est retournée dans ses archives sortir toutes ces informations. Cela va des photos aux autres écrits et documents envoyés par email auparavant.
  • Avant de déterminer l'offre, Eva a commencé déjà par refaire son CV, Qui suis-je avant de vous offrir des services ?
  • Ensuite déterminer l'offre, voir ce qu'il faut mettre en avant. Les formations ? Les soins ?
  • Puis trouver le langage adéquat pour présenter l'offre : faut-il-il utiliser les mots techniques chinois de médecine douce ? Faut-il utiliser les termes actuels de coaching et bien-être santé professionnel ? Le but étant bien sûr de trouver un langage rassurant, professionnel et non racoleur ou charlatan, ...
  • Trouver un langage signifie aussi préparer ce qu'on appelle le référencement naturel, penser déjà à l'image qui sera véhiculée à travers le Web.
  • Les goûts et les couleurs on en discute pas ... pas si faux car Eva savait aussi l'ambiance qu'elle voudrait pour son site, comme son ambiance du quotidien professionnel.

 

 

Where : Où ?

  • Il a fallu restructurer l'information et voir ce qui doit aller sur le site, ce qu'il faut envoyer chez l'imprimeur et minimiser les envois par email.
  • Structurer l'information c'est aussi sortir l'essentiel du global, par exemple penser des brochures de façon générique ou général et durable, sortir de la brochure toute information rapidement variable comme les dates et les prix. En effet à chaque manifestation Eva allait chez son imprimeur pour les brochures : changement de lieu, de prix, de date, ...
  • Nous disons cela car automatiser ses services a un coût, autant ne pas ajouter au prix de la plateforme de gestion, d'autres coûts de gestion manuelle, il faut basculer les habitudes et à la longue faire des économies de communication.
  • Structurer le formulaire de communication, d'inscription aux formations à la place d'envoyer un formulaire pdf.
  • Où donner des prestations ? Au cabinet ? Ailleurs ?
  • Accès publique donc gratuit au site mais pourquoi pas aussi un accès privé payant selon le type de contenu.
  • Puis ce site doit être utilisable sur différents appareils et Eva testait beaucoup sur tablette alors que nous testons sur différents ordinateurs et sous différents navigateurs Web.

...

When : Quand ?

  • Ah ces informaticiens et les timings ! Une chose très difficile est en fait estimer le temps qu'il faut pour réaliser et terminer un projet. Qui dit le temps dit le budget aussi. Enfin ici il faut bien sûr distinguer le temps de réalisation et le timing ou deadline de clôture du site.
  • Pour le site d'Eva, le menu aussi simple que ça a pris un temps fou car il y avait un moment des conflits d'outils utilisés mais il faut parfois du temps pour repérer ça. Quel informaticien aussi bon soit-il dira qu'il n'a jamais passé une nuit blanche à s'arracher les cheveux pour un point virgule oublié quelque part!
  • Il ne faut jamais démarrer un projet à la va vite mais prévoir du temps suffisant en cas de force majeure.
  • Le temps c'est aussi celui du client, qu'elle est sa disponibilité et finalement la disponibilité mutuelle pour avancer ?
  • Avec Eva, nous avons même passé des nuits blanches car nous souhaiterions sortir le site avec le nouvel an. Pendant que je finalisais les structures, Eva travaillait les contenus. Et rien ne vaut ce moment magique de connexion autour d'un travail.
  • Bref dans le temps calculé pour le projet, il faut ajouter des imprévus et se donner l'aisance de prendre du recul pour mieux structurer et tester.
  • En parlant des tests, ils sont font au quotidien avec nos clients car ils peuvent suivre le projet dès le démarrage à la réalisation final sur nos serveurs.
  • Il faut aussi se fixer une date limite pour ne pas trouver toutes les excuses pour ne pas lancer le produit.
  • Au sujet de la modularité, il faut pouvoir planifier ce qui est rapidement utile et utilisable et continuer à construire la suite. Ce qui est le cas pour ce site qui n'est pas encore terminé.

 

 

Why : Pourquoi ?

La demande d'Eva était clair, elle voulait :

  • La visibilité pour ses activités
  • Restructurer ses idées en se donnant un outil
  • Soigner son image de marque
  • Joindre plus de clients et elle même pensé le site pour qu'il soit multilingue (module à suivre)
  • Partager plus ses compétences par tous les outils, images, vidéos, articles de blogs
  • Tenir un calendrier d'événements
  • Les tous premiers metrics sont surtout liés au coût des brochures, au temps gagné à ne pas réécrire la même chose aux clients grâce au site dont on communique simplement le lien.
  • ...

 

 

Le site Web toujours comme une maison

Que l'on possède le plus beau site du monde, ou la plus belle maison, les bijoux de famille doivent être entretenus au risque de tomber à l'abandon.

De même si on ne stimule pas les visiteurs vers son site par différentes techniques (nous y reviendrons), les statistiques de visites tombent aussi.

Un site est vivant, un site est dynamique, il faut donc dégager le temps pour s'en occuper.

 

Maintenance et évolution d'un site et des liens clients

Pour terminer, un site Web prend du temps et de l'énergie dans sa construction, il faut pouvoir garder les liens pendant le travail, résister aux différents énervements mutuels. En effet dans notre conception de collaboration, une fois le site terminé, il a encore besoin de nous pour le lancement, la promotion voire la maintenance technique.

Cliquez sur cette image pour voir quelques photos de l'ambiance de travail.

Et pour mieux comprendre et traduire les besoins de nos clients, nous nous devons d'être sur son terrain d'action.

Une étude de cas plus détaillée suivra, n'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

 

 

Lire aussi :

La stratégie de présence Web et le rôle d'un CMS comme Drupal.

 

 

Contactez-nous si vous avez la moindre question, nous sommes à votre écoute

Création & Hébergement Web de  vos sites, blogs, email et domaines.

 

 

+32 2 8886720

<Email@PACTech>

Carte | Business

© Tech 

 

 

 

 

 

 

 

Galerie image AVANT / APRES ci-dessous.

PACTech Informatique: 
Mots clés contenus dans cet article: 
Rubriques de classification de l'article: